Le hentai, ma vie.

Mon premier article portera forcément sur le hentai dans toute sa généralité. Je suis tombée dans le hentai concrètement quand j’étais adolescente. Je regardais déjà des vidéos et des scans sur le net avec ma petite connexion sur modem (qui s’en rappelle? hihi). Faut dire que l’adolescente que j’étais était en émoi de voir que cet art si méconnus jusqu’à présent à mes yeux devenait si excitant et fascinant à la fois. Voici quelques noms à a dérive qui me viennent en tête niveau animes (je précise que ce ne sont que 0.1% de ma grande liste  c’est juste pour vous montrez quelques exemples hihi):

  • Bible black
  • Sono hanabira
  • Sensitiv pornograph
  • Oni chichi
  • Discipline
  • Innocent blue
  • Aneki my sweet elder sister
  • Bonsage game
  • Kiss x sis
  • Zuto sukki data
  • Nuki Doki! Tenshi to akuma no sensei
  • Houkago initiation
  • Aisai nikki
  • Bishoujo Hyouryuuki
  • Aku no Onaa Kanbu
  • Crimson girl
  • Inazura The animation
  • Otome hime!
  • Itadaki Seieki
  • Makai kashi Ingrid
  • Taimanin Asagi
  • Hatus Inu

Pour moi le hentai fait partit de l’art. Il fait rêver et permet de laisser libre court à nos plus grand fantasmes inavoués. Comment expliquer à quelqu’un que vous aimez voir par exemple des jeunes femmes se faire prendre par des monstres à tentacules? Ce n’est pas explicable, seuls les passionnés de hentai peuvent l’expliquer. Seul(e) un(e) passionné(e) est capable de comprendre ce genre de fantasmes perçut comme « bizarre » par la société actuelle. Prenez mon exemple, avant d’être l’admin des plus gros sites hentai français, je n’arrivais pas à dire aux gens que j’adorais voir deux Neko aux gros seins se lécher la chatte ou encore que j’adore lire des scans hentai de Sword art online ou Spice and wolf. Maintenant c’est terminé, j’ose dire tout ce que je pense, tout ce dont j’ai envie et ce sur quoi je fantasme.

N’ayez jamais honte de ce que vous aimez! Le porno est apprécié alors pourquoi pas le hentai? Et non pas d’amalgames ce sont deux choses différentes même si dans le fond les deux nous excitent et nous font perdre nos stock de « Fapalin » hein? Perso j’ai toujours préférée le hentai au porno pour mes soirées de solitudes mais ce n’est qu’une préférence personnelle, bien entendus qu’un bon porno de lesbiennes fera aussi son effet.

Et vous vous en pensez quoi?

Bref mon premier article est fait, j’attends vos commentaires et vos propositions d’articles!

Votre Lulu.

 

5 réflexions sur “Le hentai, ma vie.

  1. KattoChan dit :

    « Pour moi le hentai fait partit de l’art. Il fait rêver et permet de laisser libre court à nos plus grand fantasmes inavoués. » / « Le pire c’est que le hentai est avant tout un art, vu qu’il consiste quand même à représenter des personnages, des histoires érotiques dans le dessin. » [ds « Le Regard… »]
    J’comprends ton envie de « défendre » le hentai ! Récemment j’ai eu la même réaction en lisant « Introduction à la pornographie » de C-J Bertrand et A. Baron-Carvais. Celle-ci est une spécialiste de la BD, et pourtant voici ce qu’elle écrit en parlant des mangas hentai : « Au japon les volumes de mangas peuvent faire 300p. La moitié environ sont pour adultes. Beaucoup montrent une très grande médiocrité – et quelques-unes comptent parmi les chefs d’œuvre de la BD éroto-pornographique. […] Les scènes laissent peu à l’imagination sauf en ce qui concerne les appareils génitaux et les pénétrations, laissés en blanc ou brouillés. »

    Le truc c’est que je ne pense pas que dire que c’est « de l’art » soit une façon efficace de le défendre, parce que :
    – faudrait dire ce qu’on entend par « Art », et la question de la définition de l’Art est connue pour être une des plus débattue…
    – évidemment, on est tous d’accord qu’il y a une recherche dans le manga hentai, sur la mise en page, le choix des points de vue, le dessins, voire même le scénario, etc. mais 1° c’est pas sûr que ça suffise pour être qualifié d’art 2° et parce que cette recherche à un but, c’est de nous exciter, car le hentai est « avant tout » un matériel masturbatoire, fantasmatique et excitatoire
    – si l’on doit s’entend pour dire qu’un bon manga hentai est un manga « artistique » … ben on va mettre beaucoup de choses à la poubelle, et en fait, on va tomber exactement dans le même travers que A. Baron-Carvais pour qui les manga H sont mauvais parce que très peu artistiques

    Il faudrait relever aussi que la question de « l’art » revient régulièrement dans la définition de la « pornographie ». En gros y’a deux camps : ceux qui disent qu’elle est exempte de dimension artistique par définition, et les seconds qui disent qu’elle peut en contenir ou non. Par contre, selon moi, plus on utilise d’effets artistiques, moins on est explicite et moins on est « pornographique » (j’vous renvoie aux films porno des années 70 pour l’exemple, comparé à un bon gozo des années 2010s).

    Dire que c’est de l’art ça sonne comme un moyen un peu artificiel de justifier ou de faire accepter la pornographie (ou le hentai) par la société. Mais comme a essayé de le montrer Laura Kipnis, si la pornographie est ce qu’elle est, c’est bien parce qu’elle s’y oppose ! T’a tout a fait raison : « N’ayez jamais honte de ce que vous aimez! » Pour moi ça veut dire, admettre que l’on aime un truc bien dégueulasse et vulgaire, qui nous excite et nous sert à nous secouer le poireau ou nous polir le bouton XD

    « Le porno est apprécié alors pourquoi pas le hentai »
    Le « porno » est apprécié mais personne ne le dit (ou le montre en publique). Il est bien connu que tout le monde (plutôt tous les mecs) consomment du porno, mais que la plupart ne l’admettent pas … Et c’est plutôt normal non ? La pornographie n’est pas vraiment censée être déballée sur la place publique, que ce soit du porno ou du hentai.
    Et sinon peut-être que tu sous-estime un peu l’intégration du « hentai » au sein des mœurs de consommateurs (de porno) : tous les top sites de streaming multi-catégorie de porno ont une section hentai, et d’après les statistiques de Porn Hub, le hentai fait partie des 10 catégories les plus vues.
    Intéressant aussi de remarquer que pour le porno (et le hentai), si y’a beaucoup de consommateurs, y’a peu de … je sais pas, de « passionnés » pour reprendre ton terme. J’peux dire, dans les nanas et les mecs qui matent du porno, combien se préoccupent de retenir les noms des acteurs/trices, des studios, ou de connaître l’évolution des pratiques, etc. ? Y’a pas mal de site français de porno (?), mais y’en a qu’un qui s’intéresse au porno, c’est « letagparfait ».
    C’est la malédiction du porno, on le prend, on le bouffe, p’y on le jette en 2 minutes XD

    J'aime

  2. okarin dit :

    Mes avis perso, pour les conaisseurs et conaisseuses comme toi :

    • Kiuonyuu fantasy : 5/10
    • Fukubiki/triangle : miharu after : 7/10
    • 15 bishoujo hyouryuuki : 7.5/10
    • Betsu ni anta no tame ni ookiku nattan janain dakara ne !! : 6.5/10
    • Undere inran shoujo sukumi : 7/10
    • Bible black : 8.5/10
    • Bible black origins : 8/10
    • Bible black new testament : 7/10
    • Bible black only : 6/10
    • Discipline : 7/10
    • Resort boin : 7.5/10

    Bonne continuation Lulu ^^

    Okarin

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s